FONDATION MARIYA ARAFASHA BURUNDI

Bienvenue sur le site de la Fondation Mariya Arafasha Burundi!

 

Fr

(Fondation Marie Aide Burundi)

counter

Père Deogratias Maruhukiro, Président Fondateur de la Fondation Mariya Arafasha, qui est-il?

Père Deogratias Maruhukiro

Le Père Déogratias MARUHUKIRO est membre de l’institut des Pères de Schoenstatt, il a été le recteur du Sanctuaire marial de Schoenstatt  Mont Sion Gikungu de 2006 à 2010. Au Sanctuaire de Mont Sion Gikungu, il s’est beaucoup engagé pour la Paix et la réconciliation par une pastorale de Paix et de réconciliation qui a abouti au couronnement de la Sainte Vierge Marie comme Reine de la Paix et de la Réconciliation au Burundi (Cf.  Le livre Déogratias Maruhukiro, Histoire d’une mission ; Préface de Monseigneur Benoît Rivière, aux éditions Parole et Silence).  Après son apostolat au Sanctuaire de Mont Sion Gikungu, il est allé en Allemagne où il fait sa thèse de doctorat sur le thème « Pour une culture de Paix et de réconciliation ; Analyse sociopolitique (du conflit Burundais) et approche théologico-éthique en vue de promouvoir une culture de Paix et de réconciliation au Burundi).  Dans le cadre de ses recherches, le Père Déogratias a initié en Allemagne le « RAPRED-Girubuntu : Réseau africain pour la Paix, la réconciliation et le développement durable. www.rapred-girubuntu.org ». Le Rapred-Girubuntu s’intéresse à promouvoir un réseau de chercheurs dans le domaine de la Paix et la réconciliation, tout en développant des projets concrets en vue de la promotion d’une culture de Paix et de réconciliation en Afrique et au de-là !

 

L’idée de la naissance de la Fondation Mariya Arafasha est dévéloppée en long et en large dans son livre « Histoire d’une mission ».  Son séjour en Amérique latine est fondamental pour la naissance de la Fondation Maria Arafasha.  Sa naissance est donc inspirée par les différentes initiatives sociales qui sont nées autour des Sanctuaires en Amérique latine (Chili, Argentine, et Paraguay), et la Fondation Mariya Arafasha se veut être le bras et le visage social de la Vierge Marie au Sanctuaire. La Fondation Mariya Arafasha est née donc du Sanctuaire et devrait rester en parfaite communion avec la Spiritualité et la pédagogie de Schoenstatt.

 

Au départ les obstacles les plus importants étaient de trouver le financement des projets, La Vierge Marie a répondu à ce soucis en nous envoyant des jeunes volontaires de l’Espagne et du Portugal (Mr. Joachin Zoazo ; Duarte Richiardi et Franzisco ) qui ont passé beaucoup de temps avec nous et les enfants de Marie dans la première phase de Fondation, ils ont reçu une grande aide à travers Mauricio Cox qui a mobilisé ses connaissances et ses amis pour le financement d’un projet que lui-même avait conçu  et développé «  Le projet Girumuvyeyi ».

 

Le Père Deogratias Maruhukiro est donc satisfait des réalisations de la Fondation Mariya Arafasha, surtout du fait que des jeunes et des enfants qui n’avaient plus d’espoir ont pu refaire leur vie et se développer grâce à la Fondation Maria Arafasha. Il est pour le moment loin du Burundi et ne parvient plus à suivre de près toutes les activités de la Fondation surtout à cause de multiples engagements mais, dit-il, comme toutes les autres organisations qui sont au Burundi, « la Fondation Mariya Arafasha est confrontée aussi avec la crise socio-économique, et les bailleurs sont de plus en plus rares ! Je reste cependant convaincu que la Fondation Mariya Arafasha se développera et pourra réaliser le rêve de sa naissance ! »

 

                                                                Propos recueillis par Jean de Dieu Niyonkuru

Communication, Mont Sion Gikungu